lyon restauration tableau

Le métier de la restauration de tableaux consiste à redonner vie à des œuvres ayant subi l’effet du temps ou qui sont abîmées. Son exercice nécessite une formation qualifiante. Cependant, il est important de recourir à un centre spécialisé dans le domaine pour se faire former et se spécialiser. Voici ce qu’il convient de savoir sur ce métier assez riche et passionnant.

2022 07 12 10h28 37 13838 thumb.png

Découverte de la profession de la restauration de tableaux

La profession de la restauration de tableaux est destinée à ceux qui sont passionnés de l’histoire et des oeuvres d’art. Elle est ouverte à des artisans, aux auto-entrepreneurs, aux micro-entrepreneurs et aux sociétés du domaine. Il est nécessaire de participer à un atelier restauration à marseille, à paris ou dans d’autres villes pour se faire former. Notez qu’il existe différentes techniques utilisées dans l’exercice de ce métier. Il s’agit du vernissage, du refixage, du nettoyage, du masticage, etc.

Durant la formation, le participant acquerra de nouvelles compétences. Elles portent sur la connaissance et la maîtrise des procédés utilisés. De même, il doit avoir une parfaite connaissance de tout ce qui se rapporte au passé du domaine embrassé. Le participant doit aussi avoir des qualités pour exercer cette profession. Il s’agit entre autres de la minutie, de la patience, des facilités artistiques, de l’écoute et de la passion.

Quelles études faire pour exercer ce métier ?

Le métier de restaurateur nécessite des formations couplées. Elles se déroulent généralement dans une ecole d’arts durant tout au moins une annee. Le participant obtiendra lors de son cursus des diplômes le rendant apte à exercer cette profession. Il s’agit du master, du DNSEP ou de la DMA. Il faut avoir au moins un niveau bac pour commencer à se faire former dans ce domaine précis. Cela est important pour être parmi les meilleurs artisans qui vivent de ce métier. Seul celui qui a été formé peut postuler au concours en vue de travailler dans les musées nationaux.

Il s’occupera de tout ce qui concerne la conservation du patrimoine national. Pour espérer réussir à ce concours, le participant doit être un bon copiste en peinture, doit savoir bien dessiner et maîtriser les couleurs. Par ailleurs, il lui est recommandé d’avoir une connaissance superficielle en chimie et en modes de calcul. Cette profession doit préparer le participant à créer plus tard son entreprise. En effet, ce métier fait de toute personne formée un artisan d’emblée.

Le salaire et évolutions du restaurateur de tableaux

Le salaire de ce professionnel varie en fonction de son statut. S’il est fonctionnaire, il commencera à percevoir 1 600 euros. Ce salaire évoluera en considération de la grille de la fonction publique. S’agissant d’une personne qui travaille en tant qu’indépendant, il touchera la même rémunération que le fonctionnaire au début. Toutefois, son salaire évoluera jusqu’à 3 ou 4000 euros par la suite. Par ailleurs, le fonctionnaire et l’indépendant bénéficient également des évolutions dans l’exercice de leurs metiers. Pour que cela se fasse avec régularité, il est important qu’ils soient réellement compétents et jouissent d’une bonne réputation. Ainsi, ils peuvent travailler sans difficulté avec d’autres clients si leur travail est bien reconnu. Il en est ainsi lorsque beaucoup de personnes ayant bénéficié leurs prestations en font leur éloge et les recommandent à d’autres.

D’ordinaire, la plupart des clients ont recours à ce professionnel rare pour deux raisons. Ils ont un amour fort pour le bien qu’il lui confie en vue de sa restauration. Le professionnel doit donc travailler à maintenir cette relation de confiance et de reconnaissance créée. Il doit ainsi porter une attention soutenue vis-à-vis de sa clientèle. C’est grâce à cela qu’il pourra évoluer au sein de son métier convenablement. Il peut être recruté sur concours ou travailler en tant qu’artisan libéral. De même, il peut être salarié dans une boutique privée qui regroupe plusieurs spécialistes. Il faut préciser que l’indépendant bénéficie d’une évolution plus rapide qu’un fonctionnaire dans le métier.

benoite